DECHARGE

DE CONDENSATEURS

Le procédé "CD" avec téton d'amorçage est le procédé de base dans le domaine du soudage de goujons acier, inox, alu et laiton (métaux non ferreux). Il est très varié en diamètres et en longueurs. Il trouve son application pour des fixations sur tôle fine, sans marquage, ni déformation, en raison de la très faible pénétration de la chaleur.

 

   

ARC FUSION

FORGEAGE

 Le procédé "ARC" (fusion forgeage) est le complément "CD" et du "DA". Il permet de souder des goujons de diamètre plus important, jusqu'à 20-30 mm, sur support de forte épaisseur, afin d'obtenir des assemblages de grandes résistances. Ce procédé est utilisé essentiellement pour le travail sur acier ou inox.

 

ARC TEMPS COURT

Le procédé "DA" (arc temps court) est le complément du "CD" (décharge de condensateurs). Il permet de souder des goujons plus épais sur supports afin d'obtenir des assemblages de grande résistance. Ce procédé est utilisé essentiellement pour le travail sur acier ou inox.

Cycle: Le petit téton (1) du goujon, provoque, lors de son contact avec la tôle (2), l'amorçage de l'arc dont l'énergie est fournie par la batterie de condensateurs. La puissance de cette énergie provoque la fusion du goujon et de la tôle (3) et assure, après plongée, une jonction définitive.(4)

Cycle : Le  cycle démarre par le retrait du goujon (1). En même temps, l'arc électrique (2) amorcé augmente de puissance (3) pour provoquer la fusion des métaux, suivie de la plongée (4) assurant une liaison indivisible.